Conduite en plein virage : comment procéder

Comment conduire en plein virage ?

En conduite automobile, il faut savoir négocier les virages afin d’éviter des accidents. Malheureusement, nombreux sont ceux qui peinent à négocier ses passages correctement. En réalité, il suffit d’appliquer des règles simples comme rouler à vitesse modérée, faire preuve de vigilance pendant cette phase, mais pas que… Pour ceux qui ont du mal à prendre les virages, découvrez dans ce guide de précieux conseils pour y arriver.

Prendre un virage en voiture : voici quoi faire

Pour conduire en plein virage avec aisance, il faut suivre ces recommandations à la lettre. Avant tout, il faut préciser que les conseils qui seront prodigués ci-dessous font l’objet de cours en auto école.

À l’entrée du virage

Dès qu’un conducteur s’avance vers un virage, il doit commencer à serrer correctement son côté droit. Pendant la conduite, il doit avoir les yeux rivés sur la corde à l’intérieur. Cette disposition met le conducteur à l’abri de tout dérapage.

En réalité, le fait de se mettre à droite permet de maîtriser l’effet de la force centrifuge. C’est cette dernière qui propulse la voiture vers l’extérieur de la courbe que forme le virage et l’entraîne au dérapage.
Par ailleurs, avant d’arriver au niveau du virage, il est prudent de ralentir la vitesse. L’idéal pour le conducteur est de mettre doucement le pied sur le frein dès qu’il aperçoit le panneau de signalisation sur la route. Il ne s’agit pas de ralentir brusquement le véhicule. Cela permet aux pneus d’avoir une bonne adhérence au moment de négocier le virage et d’éviter au véhicule de faire un zigzag.

Dans le virage

Dans le virage, il faut maintenir le cap amorcé depuis la signalisation. Pour bien négocier le passage, il faut serrer le côté gauche de la courbe sans déborder sur son bord extérieur. Il faut garder solidement la main sur le volant pour éviter de faire du zigzag au milieu du virage.
En plus d’avoir le contrôle du volant, il faut éviter surtout de mettre le pied sur le frein. Pour cause, à ce tournant, la charge du véhicule est transférée automatiquement vers l’avant, notamment sur les roues avant. Ce qui met en déséquilibre le véhicule, car ses roues arrière sont devenues plus légères sans charge et manquent d’adhérence.

À la sortie du virage

En sortant du virage, le conducteur doit ralentir légèrement sa vitesse de conduite comme à l’entrée. Cette précaution lui permet de positionner la voiture sur une bonne trajectoire. Une fois que c’est fait, le conducteur peut commencer à accélérer sans pour autant perdre de vue l’angle du volant.
Pour un confort de conduite, il est préférable que l’accélération soit progressive. Ainsi, le conducteur est à l’abri de tout risque de dérapage ou d’un éventuel zigzag.

Peut-on négocier un virage à toute vitesse ?

Pour les adeptes des sensations fortes, et sur circuit uniquement, il est possible de prendre un virage tout en roulant à une vitesse qui est au-dessus de la normale. Pour cela, il faut utiliser les techniques des pilotes professionnels.

La première technique consiste à aborder le virage à une vitesse supérieure à 60 km/h en se servant du frein à main. Il faut le tirer délicatement tout en amorçant le virage à toute vitesse. Cette technique est à utiliser sur les voies ouvertes.

La deuxième technique consiste à avoir une totale maîtrise du volant au moment de prendre le virage en toute vitesse. Pour y arriver, il faut avoir les deux mains positionnées sur le volant et le tenir fermement. Vous maintenez cette posture tout en prenant la courbe.

Ce faisant, les roues de l’avant et de l’arrière ne pourront faire aucun zigzag. Si vous devez prendre un virage à droite, il est recommandé de poser la main droite sur le côté gauche du volant. Cette posture permet de prévenir tout dérapage. Vous pourrez tourner plus vite le volant en cas de risque que si vos deux mains étaient placées normalement.

Lectures supplémentaires

Quelques précautions à prendre pour une bonne conduite en plein virage

Pour prendre un virage en toute confiance, il est important d’avoir des pneus en bon état. Ces derniers doivent avoir une bonne adhérence afin d’éviter tout dérapage sur la route. Prenez régulièrement le temps de faire des vérifications des pneus du véhicule après un temps de conduite.

Vous pouvez aussi solliciter l’expertise d’un professionnel pour vérifier l’état de vos pneus chaque nouvelle saison. Cette vérification est également utile si vous devez vous déplacer vers d’autres régions. Il vous donnera son avis sur le type de pneu capable de vous permettre de faire le trajet en toute sécurité. En dehors des pneus, faites vérifier le système de freinage de votre véhicule après des semaines de conduite ou avant de faire un long voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :